fbpx

07/12/2023 12:12

2 Bac

Antigone, Jean Anouilh

Antigone, Jean Anouilh
Antigone

Antigone, Jean Anouilh

  • Présentation de l’œuvre :

Antigone est une pièce en un acte de Jean Anouilh représentée pour la première fois au théâtre de l’Atelier à Paris le 4 février 1944, durant l’Occupation allemande, dans une mise en scène, des décors et des costumes d’André Barsac. Réécriture de la pièce éponyme de Sophocle, elle fait partie de la série des Nouvelles Pièces noires, avec Jézabel (1932), Roméo et Jeannette  (1946) et Médée (1953).

La pièce est inspirée du mythe antique d’Antigone, la fille d’Œdipe, mais est écrite en rupture avec les codes de la tragédie grecque.

  • Présentation de l’auteur :

Jean Anouilh est un dramaturge et scénariste français né le 23 juin 1910 à Bordeaux (Gironde) et mort le 3 octobre 1987 à Lausanne (Suisse). Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies souvent grinçantes et d’œuvres à la tonalité dramatique ou tragique comme sa pièce la plus célèbre, Antigone, réécriture moderne de la pièce de Sophocle.

  • Présentation des personnages principaux:

Antigone : fille d’Œdipe, sœur d’Étéocle, Polynice et Ismène, cette jeune fille est l’héroïne de la pièce. Elle est décrite comme « pas assez coquette » par son entourage. Mais cela ne l’empêche pas d’avoir une volonté de fer (ce qui la poussera à affronter son oncle Créon en essayant d’enterrer son frère).

Créon : frère de Jocaste, légitime roi de Thèbes après la mort des deux princes ennemis, Créon est un souverain âgé, réfléchi et courageux. Il nous est décrit comme étant seul ( « Créon est seul »), se consacrant ainsi entièrement à son règne dont il assume les sacrifices nécessaires comme la punition de Polynice ou l’exécution d’Antigone.

Ismène : sœur d’Antigone qu’elle aime beaucoup ( « Si vous la faites mourir, il faudra me faire mourir avec elle ! »), mais qui n’est pas très courageuse avant la fin de l’histoire. Néanmoins, elle reste une belle jeune fille « coquette » et raisonnable (« J’ai raison plus souvent que toi ! »).

Hémon : fils de Créon et d’Eurydice, fiancé d’Antigone à laquelle il est très fidèle (« Oui Antigone, je t’aime comme une femme »); fidélité qui le conduira au suicide lorsque cette dernière meurt sur les ordres de Créon. Ce fait le poussera également à mépriser son père, qu’il admirait beaucoup auparavant.

 

  • Téléchargement de l’œuvre PDF :

Antigone, Jean Anouilh (PDF)

  • Autres œuvres PDF :

Candide, Voltaire

Il était une fois un vieux couple heureux, Mohamed Khair-eddine

Le père Goriot, Honoré de Balzac

La boîte à Merveilles, Ahmed Sefrioui

Le dernier jour d’un condamné, Victor Hugo

Antigone Jean Anouilh

Aux champs, Guy de Maupassent

La ficelle, Guy de Maupassent

Le chevalier double, Théophile Gautier

Le bourgeois gentilhomme, Molière

Leave a Response